Marelle / que les corps modulent !

« Avec cette création pour le festival Musica, Benjamin Dupé convie une douzaine d’enfants à un enthousiasmant jeu chorégraphique et musical. » I/O gazette

Au bois dormant

« Les larmes coulent dedans. C’est un spectacle sur l’autisme. Ou plutôt sur la douleur qu’il y a à aimer ceux qui ont décroché, ceux qui vivent de l’autre côté de la raison, de la communication, de la verbalisation.
Sans jamais juger des causes, des conditions et des traitements possibles des maladies mentales évoquées, « Au bois dormant » propose des passerelles, des voies d’accès, modestes et réelles. » [Agnès Freschel]